Aller au contenu
Logo CHR

Équipement de cuisine : quels mobiliers privilégier en restauration collective ?

En restauration collective, que ce soit un établissement privé ou public, le choix des matériels est un élément crucial. En tant que professionnel du CHR, vous devez penser aux mobiliers en cuisine, en salle, à destination du personnel et des adhérents. Mais il vous est aussi possible de penser à un autre critère : leur réutilisation. Outre le choix des produits de qualité dès la mise en place de la cuisine de votre restaurant, saviez-vous que des dispositifs existent pour recycler vos meubles et vos pièces ?

Hôpitaux, maisons de retraite, cantines scolaires… Quels sont les indispensables pour équiper une cuisine collective tout en étant dans une démarche responsable ?

Sommaire

Le mobilier de restauration comme les cantines scolaires ou hopital

Le choix des mobiliers

Le marché de la restauration collective se différencie des établissements comme les hôtels, les bars, les brasseries, les restaurants rapides ou traditionnels. Les restaurants collectifs cherchent avant tout à optimiser l’espace pour accueillir convenablement une grande quantité de clients. La priorité est de servir des repas avant de songer à la décoration de la salle principale.

En outre, chaque restaurant collectif doit répondre à des exigences qui lui sont propres : nombre de couverts, le type de cuisine proposé ainsi que la typologie de l’établissement. Ainsi, on ne conseillera pas les mêmes équipements à une cafétéria d’entreprise qu’à une cantine scolaire.

Lors de l’aménagement de vos locaux, il est important de prendre en considération la surface disponible pour équiper 3 zones bien distinctes : la salle à manger, la cuisine et le local vestiaire.

Équiper la salle à manger

Pour votre réfectoire ou votre cantine, il est conseillé d’opter pour des mobiliers résistants, stables, capables de réduire les émissions acoustiques. Certains revêtements sont utilisés sur les plateaux-repas, les tables et les chaises pour limiter l’émission du bruit. Des panneaux muraux acoustiques ainsi que des claustras antibruit sont également des solutions pour rendre la salle à manger plus agréable.

L’équipement et l’optimisation de la cuisine

Si investir dans des équipements de qualité est primordial, penser au confort des brigades l’est tout autant. Plans de travail, passages optimisés pour le personnel, équipements de cuisson, de préparation et de laverie performants qui demandent moins d’efforts… tout y passe !

Lire l'article dédié sur les petits matériels de restauration que tout professionnel devrait avoir dans sa cuisine

Mobilier de restauration collective

Les vestiaires réservés au personnel

Tout professionnel en hôtellerie et restauration doit prévoir des vestiaires collectifs réservés aux membres du personnel. Par ailleurs, le local doit permettre l’accès à une personne circulant en fauteuil roulant.

Parmi les mobiliers on compte :

  • des armoires ou penderies,
  • des sièges individuels inflammables pour chaque agent,
  • la mise à disposition de cabinets d’aisances,
  • des lave-mains et sèche-mains, voire des douches à usage personnel.

Bon à savoir : les experts d’Hirschfeld Collectivités peuvent intervenir dans l’équipement de votre cuisine. Vous trouverez en ligne une large gamme de produits agréés pour les métiers du CHR. Étagères en inox, chariots, plans de travail… retrouvez nos offres sur notre site.

Vestiaire du personnel

Les critères à prendre en considération

Le confort

Dans votre choix de mobilier, qu’il soit d’intérieur ou d’extérieur, il est également important de prendre en compte le confort des chaises, la hauteur et la forme des tables. Préférez-vous installer en salle des tables rondes pour plus de convivialité ou des tables rectangulaires pour optimiser l’espace ? Au-delà du confort et de leur praticité, les mobiliers peuvent aussi être un moyen de donner une ambiance, un style particulier à votre restaurant.

Les matériels de restaurant collectif quant à eux, couvrent aussi bien des petits équipements comme des cloches et des plateaux que des mobiliers d’assise, de rangement et de plan de travail. Leur durée de vie est plus ou moins courte selon la qualité du mobilier choisi. Pour des questions de frais, il est conseillé d’investir dans du matériel de bonne qualité. Si les prix paraissent plus élevés à l’achat, ces produits tiendront plus longtemps sur la durée.

La revalorisation des biens

Les meubles, les équipements électriques et électroniques peuvent être recyclés ou faire l’objet de revalorisation auprès de l’Économie Sociale et Solidaire (Emmaüs par exemple). En France, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire a instauré la prise en charge de chaque DEA : Déchet d’Élément d’Ameublement.

Ces meubles et pièces en fin de vie doivent avoir eu pour fonction principale l’assise, le couchage ou le rangement. Deux éco-organismes ont été désignés pour répondre aux objectifs de recyclage et de valorisation de ces biens :

  1. Valdélia pour les mobiliers professionnels hors literie,
  2. Éco-mobilier pour les ameublements des particuliers.

La convivialité à la pause-déjeuner

Enfin, si les objectifs de gain de place sont primordiaux dans le choix de matériel pour votre restaurant, la convivialité n’est pas à négliger. La pause-déjeuner reste un moment de détente favorisant les instants de convivialité et de sociabilité. Les mobiliers doivent être fonctionnels et modulables, mais aussi confortables. Pour les tables, si un piètement à 4 pieds permet une meilleure stabilité, pensez au piètement central. Ces modèles offrent souvent des perspectives plus conviviales et des mobiliers aux lignes plus modernes.

Il est tout à fait possible de combiner design et confort tout en veillant à l’ergonomie de l’espace pour faciliter l’accès.